Épidémiosurveillance en Santé Végétale

SURVEILLANCE DE LA FUSARIOSE TROPICALE RACE 4


Le groupe FocTR4 travaille sur la fusariose du bananier, une maladie causée par un champignon tellurique affectant les variétés du sous-groupe Cavendish. Elle représente une menace majeure pour la production mondiale de bananes. Les travaux réalisés permettent d’organiser des échanges avec les acteurs impliqués dans la surveillance, la recherche et la gestion de FocTR4. Afin d’améliorer la surveillance, les équipes proposent des outils et des formations sur les techniques de reconnaissance et de détection de la maladie.

PROGRAMME DE TRAVAIL 

1. COMMUNICATION : PARTAGE DES INFORMATIONS, EXPERTISES ET OUTILS
a. Protocoles de biosécurité à différentes échelles (frontières, territoire, exploitations agricoles)
b. Documents de sensibilisation à destination de différents publics (voyageurs, grand public, exploitants agricoles, ouvriers, pépiniéristes)
c. Mise en place d’un espace de partage des documents et d’évènements sur le site web de la plateforme ESV (appui ponctuel de l’équipe opérationnelle)
d. Centralisation des données de surveillance (officielle et non officielle) au sein d’une base de données accessible à tous les membres du GT (SI de la plateforme ESV). Visualisation de ces données par le biais de cartes (outil de visualisation de type « Shiny », à l’instar du dispositif mis en place pour Xylella fastidiosa)
e. Accès à l’information (veille internationale) sur Foc TR4 (appui du GT VSI piloté par la plateforme ESV)
f. Mise en réseau des acteurs de la surveillance et de la gestion de FocTR4 dans les régions Outre-Mer et mise à disposition de méthodes de travail collaboratives
 
2. SURVEILLANCE : AMELIORATION DES DISPOSITIFS
a. Etat des lieux sur les réseaux d’acteurs de la surveillance (enquête OASIS)
b. Amélioration des protocoles d’échantillonnage statistique (information et formation à l’outil RiBESS avec un appui ponctuel de l’équipe opérationnelle ESV)
c. Mise à disposition du réseau d’épidémio-surveillance de techniques de diagnostic pour la détection précoce et rapide du pathogène (test de diagnostic LAMP) en complément du diagnostic visuel de la maladie
d. Mise en place d’un observatoire du dépérissement du bananier destiné à dresser un inventaire des cas de dépérissement signalés sur bananier dans les DROM en couvrant l’ensemble du territoire en ayant une approche globale couvrant l’ensemble des causes possibles de dépérissement (Appui de l’équipe opérationnelle ESV).
e. Réalisation d’un inventaire des données environnementales et des pratiques culturales de la production de banane, disponibles pour la production de cartes de risque pour la dispersion de la maladie sur chaque DROM-COM, tenant compte de ces facteurs (Projets BEYOND, PDR Mayotte, PBD Martinique).

f. Amélioration de la qualité des données de surveillance (en phase avec le guide du GT QDD), avec l’objectif de disposer d’une base de données centrale pour les données de surveillance officielle et les données issues du réseau d’épidémiosurveillance (ce qui nécessitera un niveau avancé d’harmonisation des données provenant des diversessources envisagées) et un outil de visualisation des données de type « Shiny » (Appui de l’équipe opérationnelle ESV).
g. Analyse statistique des données de surveillance : production de statistiques descriptives, inférence des effets des variables environnementales et pratiques culturales sur la prévalence de la maladie et production des cartes de risques qui en découlent (appui ponctuel de l’équipe opérationnelle ESV)
h. Recueil des besoins et demandes spécifiques à chacun des territoires : organisation d’une foire aux questions sur le site du GT (appui équipe opérationnelle ESV pour la mise en ligne)

3. FORMATION : INFORMATION ET COMMUNICATION
a. Mise à disposition de tutoriel de formation à destination des agriculteurs et des techniciens filière
b. Edition de guides des plantes hôtes (symptomatique et asymptomatiques) pour les Antilles et la Guyane d’une part, puis La Réunion et Mayotte, d’autre part
c. Mise en place des formations et de workshop en lien avec les domaines de la qualité de la donnée et des techniques statistiques d’échantillonnage dans la surveillance (SORE et réseau d’épidémiosurveillance)
d. Edition de fiches de reconnaissance Foc TR4 adaptées à chaque territoire et incluant la reconnaissance, les protocoles de prélèvement, les indications variétales
e. Accès aux workshops organisés par les partenaires régionaux (Amérique Latine, Caraïbes, Afrique de l’Est) dans le but de diffuser des informations techniques en les adaptant à chaque contexte

Dispositif(s) concerné(s)
SORE, surveillance biologique du territoire
Animation
DGAL (BSV) et Cirad
Participants
Anses, Armeflhor, Cirad, réseau FREDON, INRAE, IT2, SALIM, SIVAP
 

Fusariose du bananier

Fusarium oxysporum f. sp. cubense (Foc) est un champignon pathogène tellurique. Ce champignon peut conduire au flétrissement du bananier accompagné d’une chlorose ascendante des feuilles et de nécroses internes du pseudo tronc. Il touche la filière musa sp.

Cet organisme nuisible a été détecté à mayotte en 2019 et fait l’objet de mesures de lutte. Il encore absent des autres territoire Français (métropole, Guyane, Guadeloupe, La Nouvelle-Calédonie, la Martinique et la Réunion) mais  comporte un risque d’introduction et de dispersion très élevé.

En effet, le champignon est propagé par le sol, l’eau, le matériel végétal (végétaux destinés à la plantation contaminée) et le matériel de travail ayant été en contact avec du sol ou des plants contaminés.

En cas d’introduction, les dommages économiques pour la filière banane seraient importants.

Actuellement, les stratégies de prévention dans les territoires où  FOC TR4 est absent visent à intensifier les contrôles sur les points d’entrée potentiels.

@ Adobe Stock 

FocTR4

Diagnostic

Le diagnostic moléculaire est réalisée par le LSV de Nancy, utilisant la méthode officielle (qPCR) développée par l’ANSES.
Nos équipes collaborent avec les professionnels et experts afin de mettre à disposition des équipes de terrain une aide à la reconnaissance des symptômes.

Fiche de reconnaissance SORE sur la fusariose du bananier : en cours de réalisation.

Actualités FocTR4


Veille ciblée FocTR4