Épidémiosurveillance en Santé Végétale

dépérissement de la vigne


Le groupe SEDV travaille spécifiquement sur la surveillance des facteurs biotiques liés aux dépérissements du vignoble. Les travaux entrepris permettent de renforcer ou de construire des dispositifs de surveillance axés prioritairement sur les maladies du bois, les viroses et la flavescence dorée. 

Programme de travail 

Ce GT concerne la surveillance des dépérissements dans les vignobles liés à des facteurs biotiques. Sa vocation est d’améliorer la surveillance en vue d’une meilleure valorisation de la connaissance de l’état du vignoble et d’alimenter la recherche. La construction d’un dispositif de surveillance adéquat devrait permettre par la suite l’évaluation de méthodes de prévention et de lutte. Il doit être cohérent avec l’ambition 3 du plan national dépérissement du vignoble.

1. Dresser et tenir à jour un inventaire des réseaux existants, des modalités de collecte de données d’observation (et/ou de prélèvements et analyses), des objectifs recherchés pour chaque réseau et des liens avec les pathogènes impliqués dans le dépérissement du vignoble. Cet inventaire doit prendre en compte les dispositifs adossés à des travaux de recherche.
2. Évaluer l’adéquation des dispositifs aux objectifs (de connaissance de l’état du vignoble en particulier). Développer les protocoles d’observation et/ou de prélèvements les mieux adaptés au suivi à long terme des maladies du bois, sur la base des connaissances scientifiques disponibles, en vue d’une utilisation par la recherche. Ces protocoles auraient vocation à être utilisés dans le cadre de la surveillance biologique du territoire, ou de tout autre réseau spécialisé identifié au point.
 

3. Établir un lien et une cohérence avec l’ambition 3 du plan national dépérissement du vignoble qui organise la mise en place d’un Observatoire national du vignoble destiné à recueillir toutes les données en rapport avec la vigne dans une plateforme «big data». Cette plateforme doit recueillir les données accumulées dans les réseaux actuels, suivre l’évolution des dépérissements à l’échelle de la parcelle, de l’exploitation ou d’un vignoble et anticiper les crises.

Dispositif(s) concerné(s)
Surveillance biologique du territoire (SORE pour la flavescence dorée, épidémiosurveillance), autres réseaux spécialisés
Animation
DGAL (DEVP) et IFV-CNIV
Participants
Anses (LSV), BIVB, BNIC, APCA, CIVB, DGAL (BSV, DEVP), INRAE (Bordeaux, Montpellier), IFV, université de Reims, réseau FREDON France

Dépérissement de la vigne

Le Dépérissement de la vigne est provoqué par 3 grands types de maladies : celles à phytoplasme (comme la flavescence dorée), les maladies du bois et les viroses.
1 - La Flavescence dorée est un phytoplasme transmis par un insecte vecteur de type cicadelle Scaphoideus titanus qui se nourrit de la sève des ceps de vigne. Il s’agit d’un organisme de quarantaine présent en France et dans plusieurs autres pays européens. La détection visuelle des symptômes, qui ne sont pas totalement spécifiques, doit être complétée par des analyses par PCR pour confirmer l’infection. 2 - Les maladies du bois sont causées par des champignons qui provoquent différents symptômes sur les plants jeunes et anciens tels que des taches, des tigrures, et des dessèchements sur les feuilles et les fruits.
3 - Les viroses concernent notamment deux maladies ; le court-noué et l’enroulement causés par plusieurs virus. La maladie du court-noué est causée par 3 virus et se transmet par des vecteurs qui sont des nématodes (vers microscopiques). La maladie de L’enroulement est causée par 5 virus et se transmet par des insectes vecteurs : les cochenilles.
Ces 3 grands types de maladies contribuent au dépérissement des vignobles contaminés.

Les conséquences socio-économiques et environnementales sont considérables face aux pertes de rendement significatives pour la viticulture française. (perte annuelle estimée à 4,6 hL/ha en 2015). A ce jour, les maladies du Dépérissement du vignoble sont présentes sur le territoire Français et l’amélioration des méthodes de lutte est intégrée dans un plan national.

SEDV

Diagnostic

Nos équipes collaborent entre professionnels experts afin de mettre à disposition des équipes de terrain une aide à la reconnaissance des organismes nuisibles impliqués dans le dépérissement du vignoble.
Consulter la fiche de reconnaissance SORE sur la Flavescence dorée disponible en téléchargement.

Cartographie

A travers le monde, le dépérissement du vignoble touche notamment avec la flavescence dorée plusieurs pays d’Europe et le sud-ouest de la France.Les sources des données de détections officielles sont apportées par les structures partenaires Ministère de l’Agriculture (SRAL Auvergne-Rhône-Alpes) et FREDON Bourgogne-Franche-Comté, GDON des Bordeaux,  l'IFV. 

surveillancecartographie

Actualités dépérissement de la vigne


Veille ciblée dépérissement de la vigne