La plateforme d’Épidémiosurveillance en Santé Végétale (ESV) a été mise en place en juillet 2018 entre six partenaires: le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation - DGAL (Direction Générale de l'ALimentation), INRAE (Institut National de la Recherche pour l'Agriculture, l'Agriculture, l'alimentation et l'Environnement), l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), FREDON France, l'APCA (Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture) et Acta - les instituts techniques agricoles.

La constitution de la plateforme fait suite aux conclusions de États généraux de l’Alimentation de 2017 précisant la nécessité de converger vers une vision collective et partagée de l’organisation des travaux menés en santé animale, santé végétale et sécurité alimentaire (concept One Health) pour une meilleure maîtrise de la surveillance des risques sanitaires.

 

timeline PESV

 

 

La plateforme est organisée autour :

d'un comité de pilotage composé de représentants des partenaires de la plateforme

d'une équipe de coordination (DGAL, INRAE, Anses)

d'une équipe opérationnelle pluridisciplinaire (statisticiens, informaticiens, épidémiologistes et chargé de communication d'INRAE et de l'Anses).

Plus d'informations sur l'organisation de la plateforme

 

Les missions de la plateformes sont orientées vers les dispositifs de surveillance, l'expertise phytosanitaire et la communication scientifique, l'échantillonnage, l'analyse et la qualité des données ainsi que sur la gestion de systèmes d'information.

 

Plusieurs groupes de travail ont été initié en 2019 et 2020 s'appuyant sur le programme de travail annuel :

Surveillance officielle des organismes nuisibles réglementés ou émergents

Comité de rédaction des bilans sanitaires

Surveillance de Xylella fastidiosa

Surveillance du nématode du pin

Surveillance épidémiologique du dépérissement du vignoble

Veille sanitaire internationale

Groupe de travail inter-plateformes « Qualité des données »