Épidémiosurveillance en Santé Végétale

Body

 

La processionnaire du pin : une surveillance qui évolue !   

Ces chenilles qui provoquent des dépérissements importants sur diverses espèces de pin et qui jouent un rôle d’indicateur face au réchauffement climatique font l’objet d’une surveillance sur notre territoire.

La Plateforme d'Épidémiosurveillance en Santé Végétale apporte son expertise en analyse statistique sur les données de surveillance de la chenille processionnaire collectées par le département de la santé des forêts (DSF) en France. Afin d’optimiser les nombreuses informations récoltées, des méthodes statistiques de classification et de hiérarchisation ont été réalisées sur chaque grande région écologique (GRECO) française. Cette étude a permis de mettre en évidence des similitudes concernant l’évolution dans le temps et dans l’espace du nombre de nids de processionnaire du pin pour 100 pins observés. En se basant sur leur expertise du terrain, les pôles DSF ont pu sélectionner un nombre de placettes réduit possédant des géolocalisations rapprochées et ainsi simplifier le flux d’informations et les ressources nécessaires pour traiter l’observation. La centralisation des informations sur la processionnaire du pin est utilisée par les autorités publiques telles que les préfectures pour limiter les dangers allergiques auprès des citoyens.
 

 

Conférence Xylella

Source photo: © D.D. Cadahía, Subdirección General de Sanidad Vegetal, Madrid (ES). EPPO Global Database

Publié le
mer 10/03/2021 - 15:06
Étiquettes