Dépérissement du vignoble

Frise graphique dépérissement vignoble

 

En bref

Fiche profil

 

Description succincte 

Le dépérissement du vignoble regroupe 3 grands types de maladies :

 Les maladies du bois 

ESCA (nom vernaculaire) | Phaeomoniella chlamydospora, Eutypa lata, Phaeoacremonium minimum, Fomitiporia mediterranea, Togninia minima, Phellinus punctatus, Stereum hirsutum ... (noms latins)

BDA (nom vernaculaire) | Diplodia seriata, Neofusicoccum parvum, Diplodia mutila ... (noms latins) | Black Dead Arm (nom anglophone)

Eutypiose (nom vernaculaire) | Eutypa lata (nom latin) 

 

 La Flavescence dorée

Flavescence dorée (nom vernaculaire) | Candidatus phytoplasma (nom latin)

 

 Les viroses

Court-noué (nom vernaculaire) | Grapevine Fanleaf Virus (GFLV), Arabis Mosaic Virus (ArMV), Tomato Black Ring Virus (TBRV) (noms anglophones)

Enroulement (nom vernaculaire) | Grapevine leafroll associated virus (GLRaV-1, -2, -3, -4-like et -7 (noms anglophones)

 

► Statut sur le territoire français
Présents   Présente   Présents
► Biologie/dispersion et symptômes
Sous cette appellation sont regroupés tous les dépérissements du vignoble causés par des champignons, pouvant aller jusqu’à la mort du cep. Différents symptômes sont observés tels que des tâches, des tigrures, des rabougrissements, des dessèchement sur les feuilles ou les fruits. Ces champignons s’attaquent aussi bien aux jeunes plants qu’aux plus anciens.   La Flavescence dorée est un phytoplasme qui se développe dans les vaisseaux de la vigne. Ce phytoplasme est dispersé par une cicadelle Scaphoideus titanus venant se nourrir de la sève des ceps. Cette maladie présente des symptômes aspécifiques (enroulement et durcissement des feuilles, décoloration des nervures, dessèchement) mais avec certaines caractéristiques spécifiques (symptômes sur tout un bars du ceps ou tout le ceps, gravité qui augmente d’année en année, pas de symptômes sur le porte-greffe). Seulement des analyses par PCR permettent de confirmer la présence d’une infection par la Flavescence Dorée.   Le court-noué est une maladie causée par 3 virus transmis par des nématodes au niveau des racines ou par le matériel végétal infecté (boutures ou greffes). Cette maladie provoque des décolorations et déformations des feuilles et des entre-noeuds, des rabougrissements de la souche, des aplatissements et fasciations des rameaux ... L’Enroulement est une maladie causée par 5 virus transmis par le matériel végétal infecté (boutures ou greffes) et des cochenilles. Cette maladie provoque des symptômes tels que l’enroulement des feuilles, des rougissements ou jaunissements des feuilles selon les cépages tout en gardant les nervures vertes, ainsi qu’un retard de maturité dans la récolte.

  Plus d'informations

Plan National Dépérissement du vignoble | Biologie, symptômes, dégâts, diagnostic, formations

EPPO Global Database | Taxonomie, distribution dans le monde, plantes hôtes, signalements, photos, autres documents

  • FOMPME : ESCA (Fomitiporia mediterranea)
  • PHMOCH : ESCA (Phaeomoniella chlamydospora)
  • TOGNMI : ESCA (Togninia minima)
  • PHELPU : ESCA (Phellinus punctatus)
  • STERHI : ESCA (Stereum hirsutum)
  • BOTSST : BDA (Botryosphaeria stevensii)
  • EUTYLA : Eutypiose
  • PHYP64 : Flavescence dorée
  • GFLV00 : Court-noué (Grapevine fanleaf virus)
  • ARMV00 : Court-noué (Arabis mosaic virus)
  • TBRV00 : Court-noué (Tomato black ring virus)
  • GLRAV1 : Enroulement (Grapevine leafroll-associated virus 1)
  • GLRAV2 : Enroulement (Grapevine leafroll-associated virus 2)
  • GLRAV3 : Enroulement (Grapevine leafroll-associated virus 3)
  • GLRAV4 : Enroulement (Grapevine leafroll-associated virus 4)
  • GLRAV7 : Enroulement (Grapevine leafroll-associated virus 7)

e-phytia | Biologie, symptômes, dégâts, diagnostic

Fiche profil complète Plateforme ESV | A venir

Impact socio-économique et environnemental

Le dépérissement de la vigne engendre à une baisse pluriannuelle subie du rendement du cep et/ou une mort prématurée du cep, brutale ou progressive. Ce dépérissement, touche aujourd’hui l’ensemble des régions viticoles françaises et européennes et est responsable d’une perte de rendement annuelle estimée en 2015 à 4,6 hL/ha.

Phénomène complexe, les dépérissements doivent être raisonnés comme un problème global. Différentes maladies, notamment les maladies du bois, agissent mais d’autres facteurs (le climat, les pratiques viticoles, des contraintes organisationnelles...) ont des effets non négligeables sur le rendement et la longévité des parcelles.

Lutter efficacement contre les dépérissements, c’est considérer l’ensemble de ces éléments.

Réglementation et plan de surveillance

Plan de surveillance

Plan de surveillance | Modalités de surveillance et de lutte contre les phytoplasmes de la vigne (flavescence dorée et bois noir)

Autres informations sur FranceAgriMer

 

Acteurs de la surveillance

Les décideurs publiques (DGAL)

Les laboratoires d'analyse (ANSES et laboratoires agréés)

Les instituts techniques et de recherche (IFV, OVS, FranceAgriMer, INRAE), les Chambres d'agriculture, et les personnes de terrain (viticulteurs).

Groupe de travail « Surveillance épidémiologique du dépérissement du vignoble »

► Année de démarrage : 2019

Ce GT concerne la surveillance des dépérissements dans le vignoble liés à des facteurs biotiques. Sa vocation est d'améliorer la surveillance en vue d'une meilleure valorisation de la connaissance de l'état du vignoble et d'alimenter la recherche. La construction d'un dispositif de surveillance adéquat devrait permettre par la suite l'évaluation de méthodes de prévention et de lutte. Il doit être cohérent avec l'ambition 3 du plan national dépérissement du vignoble.

► Mandat

Sur la base des travaux du GT préfigurateur (état des lieux de mars 2016, dernière réunion le 7 juin 2016) :

Dresser un état des lieux des réseaux existants, des modalités de collecte de données d'observation (et/ou de prélèvements et analyses), des objectifs recherchés pour chaque réseau et des liens avec les pathogènes impliqués dans le dépérissement du vignoble ; prendre en compte les dispositifs adossés à des travaux de recherche ; évaluer en particulier leur adéquation aux objectifs de connaissance de l'état du vignoble et aux objectifs de recherche.

Développer les protocoles d'observation et/ou de prélèvements les mieux adaptés au suivi à long terme des maladies du bois, sur la base des connaissances scientifiques disponibles, en vue d'une utilisation par la recherche. Ces protocoles auraient vocation à être utilisés dans le cadre de la surveillance biologique du territoire, ou de tout autre réseau spécialisé.

Établir un lien et une cohérence avec l'ambition 3 du plan national dépérissement du vignoble qui organise la mis en place d'un Observatoire national du vignoble destiné à recueillir toutes les données en rapport avec la vigne dans une plateforme "big data". Cette plateforme doit recueillir les données accumulées dans les réseaux actuels, suivre l'évolution des dépérissements à l'échelle de la parcelle, de l'exploitation ou d'un vignoble et anticiper les crises.

 

Au sein du GT, une cellule pourra être particulièrement chargée d'effectuer des synthèses bibliographiques afin de transférer l'état de l'art à l'action publique, par exemple en formulant des bonnes pratiques de surveillance.

Le deuxième objectif de la surveillance actuelle est la délimitation des zones tampons autour des foyers, où l'essentiel des nouveaux foyers sont détectés. Le GT pourra développer un outil cartographique de suivi des zones tampon, susceptible d'être utilisé facilement en cas de nouveau foyer découvert dans une zone indemne.

Enfin, sur la base de ses études bibliographiques ce GT pourra contribuer à identifier les besoins de recherche intéressant la surveillance.

 

Pour approfondir le sujet

► Bilan sanitaire

Bilans sanitaire Flavescence doréee (2018)

Institutions et laboratoires

Institut français de la vigne et du vin

Projets de recherche et développement

Plan National Dépérissement du vignoble

Vitinnov

e-phytia

IFV

Photos

Actualités

Veille ciblée

 

Avertissement : les articles peuvent provenir de sources en langues étrangères. La Plateforme ESV utilise un traducteur en ligne pour établir la pertinence des informations contenues dans ces articles et les mettre à disposition dans la langue originelle.

Les premiers symptômes de black rot ou pourriture noire (maladie causée par Guignardia bidwellii) ont été identifiés dans le vignoble bordelais.
Cinq variétés de vignes résistantes à la maladie de Pierce causée par Xylella fastidiosa ont été créées par l'université de Davis en Californie. Quelques plants sont disponibles cette année en Amérique et plus largement en 2021.
Consultation publique d'un arrêté préfectoral du 4 au 25 mai concernant la lutte contre la Flavescence dorée pour les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur.