Notre groupe de travail sur la thématique du Nématode du pin (SNP)   

Le groupe SNP travaille précisément sur le Nématode du Pin (Bursaphelenchus xylophilus), un organisme de quarantaine prioritaire dans l’UE absent du territoire français qui requiert une attention particulière de par sa transmission vectorielle. Les travaux réalisés sont articulés entre une surveillance des vecteurs et des arbres visant la détection précoce de l’éventuelle introduction du Nématode du pin sur le territoire.

Le nématode du pin est un ver microscopique transmis par des insectes vecteurs du genre Monochamus (coléoptères cérambycidés) qui parasitent des conifères et plus spécifiquement les Pins qui sont les plantes hôtes les plus sensibles (Pin maritime, Pin Sylvestre, Pin Laricio, Pin noir). Le nématode du pin provoque le dépérissement voire la mort de l’arbre qu’il infeste. Cet organisme nuisible, présent au Portugal et en Espagne, est encore absent du territoire Français mais comporte un risque d’introduction, de dissémination et d'impact très élevé dans les forêts de pin, par exemple celle des Landes. Notre partenaire Anses à conduit plusieurs expertises d’évaluation des risques sur le Nématode du pin.

Nos équipes collaborent avec les professionnels des filières et experts scientifiques du Nématode du pin pour centraliser et améliorer les connaissances en réalisant des activités de veille informationnelle, de traitement des données géographiques, d’estimation et de cartographie du risque, d’approfondissement des méthodes de détections et de mise à disposition d’outils d’aide à la reconnaissance sur le terrain.

Consulter la fiche de reconnaissance SORE sur le Nématode du pin disponible en téléchargement et notre page dédiée.

 

S22

© EPPO

Publié le
jeu 08/07/2021 - 11:28